Casino La Pergola Saint-Jean-De-Luz, 1927 - Robert MALLET-STEVENS

A l’image d’un paquebot posé sur le sable, le bâtiment à l'architecture anti-régionaliste abritait à l'origine le casino "la Pergola", un hôtel, des boutiques et un cinéma.
A la fin de la première guerre mondiale, William MARCEL, architecte de renom, se voit alors confier l’étude d’un hôtel-casino à édifier sur la terrasse de l’ancien établissement de bains. Son projet est  un monumental complexe d’inspiration régionaliste. En cours de réalisation, il fut stoppé et William MARCEL dessaisi au profit de Robert MALLET-STEVENS en 1927.
Influencé par le mouvement cubiste, la ligne droite, la lumière et le béton armé sont privilégiés. Le complexe « La Pergola » ouvre ses portes en 1928.
Dans les années 50, de nombreuses transformations et surélévations défigurent la construction, le jardin transformé en golf miniature cède la place à un hôtel dans les années 80.

Like a boat on the sand, the anti-regionalist archiecture building originally housed the casino "La Pergola", a hotel, shops and a cinema.
At the end of World War I, William MARCEL, renowned architect, was entrusted with the study of a hotel-casino to build on the terrace of the old bathhouse. His project is a monumental complex of regional inspiration. In progress, it was stopped and William MARCEL withdrawn in favor of Robert Mallet-Stevens in 1927.
Influenced by the Cubist movement, the straight line, light and reinforced concrete are preferred. The complex "La Pergola" opened in 1928.
In 50 years, many changes and elevations disfigure the building, the garden transformed into miniature golf gives way to a hotel in the 80's.



 Photos : ernø

Commentaires

  1. As much as I love the architecture of these buildings...I really love the filter/lens choice in the photography. The finish almost makes you feel like you are being taken back into time...very nice!

    RépondreSupprimer
  2. Encore un site massacré, comme le fut la rue Mallet-Stevens dans les années 70/80... heureusement, l'époque est maintenant à la sauvegarde et à la valorisation !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés